Le vaporisateur nasal NARCAN® est accessible dans les pharmacies de l’Ontario et du Québec. Il est couvert pour tous les Anciens Combattants Canada, les bénéficiaires de la First Nations Health Authority (FNHA) en C.-B. et les bénéficiaires du Programme des services de santé non assurés (SSNA).
Le vaporisateur nasal NARCAN® est un antagoniste des opioïdes pur indiqué en urgence pour inverser une surdose d’opioïdes connue ou soupçonnée qui se manifeste par une dépression des voies respiratoires et/ou du système nerveux central.
Alors que le vaporisateur nasal NARCAN® peut être administré par un non-professionnel de la santé, il ne remplace pas les soins médicaux professionnels. Il faut toujours composer le 9-1-1 dès qu’une surdose d’opioïdes est soupçonnée, et avant d’administrer le vaporisateur nasal NARCAN®.
Lisez toujours l’étiquette et suivez le mode d’emploi.

À l’intention des professionnels de la santé :

À l’intention des patients :

Il se peut que ce produit ne vous convienne pas. Parlez à votre pharmacien.

Que sont les opioïdes et qui risque de faire une surdose d’opioïdes?

Les opioïdes sont une classe de médicaments qui agit sur certains récepteurs du cerveau et du système nerveux pour réduire la douleur qu’une personne ressent. Les opioïdes d’ordonnance sont notamment la codéine, la morphine, l’oxycodone et l’hydromorphone.

Lorsqu’on prend trop d’opioïdes, il est possible de faire une surdose, qui peut arrêter la respiration. La personne pourrait aussi manifester d’autres symptômes.

Quiconque prend un opioïde est à risque de réponse dangereuse, même si l’opioïde lui est prescrit correctement et qu’il est pris de façon appropriée. Reconnaissant cela, les Lignes directrices canadiennes de consensus national pour la prescription de naloxone par les pharmaciens recommandent que :

De façon proactive, tous les patients faisant exécuter une ordonnance d’opioïdes doivent recevoir une trousse de naloxone à emporter et doivent être conseillés par un pharmacien.

Qu’est-ce que
le vaporisateur nasal NARCAN® et comment agit-il?

Le vaporisateur nasal NARCAN® contient une préparation nasale de naloxone. Il est utilisé pour le traitement des personnes en surdose d’opioïdes. Le vaporisateur nasal NARCAN® peut être administré par n’importe qui pour renverser les effets d’une surdose jusqu’à l’arrivée de l’aide médicale.

Les opioïdes agissent en ciblant certains récepteurs du cerveau et du système nerveux. Lorsque ces médicaments se fixent à ces récepteurs, ils réduisent la douleur ressentie. Lorsqu’on prend trop d’opioïdes, il est possible de faire une surdose, qui peut arrêter la respiration. La personne pourrait aussi manifester d’autres symptômes. Le vaporisateur nasal NARCAN® empêche les opioïdes de se fixer aux récepteurs, et cela inverse les effets et les symptômes de surdose.

Dans quelles situations
le vaporisateur nasal NARCAN® est-il utilisé?

Le vaporisateur nasal NARCAN® est administré aux personnes qui manifestent des signes de surdose d’opioïdes, dont :
  • Peau pâle et moite
  • Somnolence extrême ou évanouissement
  • Incapacité de se réveiller si vous criez, agitez les épaules de la personne ou la touchez, p. ex. lui frotter fermement le centre de la poitrine
  • Respiration très lente, irrégulière ou absente
  • Battements cardiaques ralentis ou absents
  • Rétrécissement des pupilles
Le vaporisateur nasal NARCAN® ne réduit pas les effets d’une surdose causée par d’autres médicaments tels que :
  • barbituriques  
  • benzodiazépines
  • stimulants (p. ex. cocaïne, amphétamines ou méthylphénidate)
  • alcool
  • anesthésiques
  • sédatifs
Il est peu probable que le vaporisateur nasal NARCAN® aggrave le cas d’une personne en surdose d’un agent non opioïde.

Comment administrer
le vaporisateur nasal NARCAN®

Toujours lire l’étiquette et suivre le mode d’emploi avant d’administrer le vaporisateur nasal NARCAN® à quelqu’un.
Téléchargez le mode d’emploi du vaporisateur nasal NARCAN®

Sommaire :

Lorsqu’une surdose d’opioïdes est soupçonnée, composez immédiatement le 9-1-1 et demandez de l’aide médicale d’urgence. Faites-le avant d’administrer le vaporisateur nasal a NARCAN® ‒ il ne remplace pas les soins médicaux professionnels.

Aussitôt après avoir appelé le 9-1-1, allongez la personne sur le dos, et administrez le vaporisateur nasal NARCAN® aussi rapidement que possible.

Retirez le dispositif de son emballage. Ne testez pas le dispositif. Il n’y a qu’une seule dose dans le dispositif.

Inclinez la tête de la personne vers l’arrière et passez votre main derrière son cou pour le soutenir.

Tenez le dispositif en plaçant votre pouce sous le piston ainsi que votre index et votre majeur de chaque côté de la buse.

Insérez doucement la pointe de la buse dans une narine. Vos doigts doivent être tout contre le nez. Lorsque vous administrez une dose à un enfant, assurez-vous de l’étanchéité de la surface de contact entre la buse et la narine.

Appuyez fermement sur le piston à l’aide de votre pouce pour administrer la dose.

Retirez le dispositif de la narine.

Positionnez la personne sur le côté (position de rétablissement) et surveillez-la de près.

NOTE : Si après 2 ou 3 minutes, la personne ne s’est pas réveillée et que sa respiration ne s’est pas améliorée, vous pouvez lui administrer d’autres doses du vaporisateur nasal NARCAN® jusqu’à l’arrivée de l’aide médicale d’urgence. Chaque vaporisateur nasal NARCAN® ne contient qu’une seule dose; utilisez un nouveau dispositif et l’autre narine pour chaque dose supplémentaire.

Vous pourriez devoir aider la personne qui a reçu le vaporisateur nasal NARCAN®. Elle pourrait avoir une réaction (p. ex. devenir agressive, trembler et/ou vomir).

Vous devrez porter une attention particulière lors de l’administration du vaporisateur nasal NARCAN® à un nouveau-né de moins de 4 semaines ou à une femme enceinte. Certaines de ces réactions causent le travail prématuré ou peuvent menacer la vie d’un nouveau-né ou d’un fœtus.

Quels sont les effets indésirables possibles du
vaporisateur nasal NARCAN®?

Les effets indésirables possibles sont :

  • Enflure, sécheresse ou congestion nasale
  • Écoulement nasal
  • Bâillements
  • Nervosité
  • Douleur
  • Comportements agressifs, irritabilité, impatiences, agitation
  • Hausse de la tension artérielle
  • Accélération de la fréquence cardiaque
  • Nausées, vomissements, diarrhée, crampes abdominales
  • Fièvre, transpiration, frissonnement, frissons, tremblements
  • Faiblesse
  • Convulsions, secousses, spasmes musculaires
  • Étourdissements, mal de tête

Veuillez consulter la monographie et les renseignements destinés au patient pour obtenir la liste complète des effets indésirables possibles :

Comment se procurer
le vaporisateur nasal NARCAN®?

Personnes, familles ou soignants :

Le vaporisateur nasal NARCAN® est accessible dans les pharmacies de l’Ontario et du Québec. Il est couvert pour tous les Anciens Combattants Canada, les bénéficiaires de la First Nations Health Authority (FNHA) en C.-B. et les bénéficiaires du Programme des services de santé non assurés (SSNA). Il n’est pas nécessaire de présenter une ordonnance.

Si votre pharmacie n’a pas actuellement le vaporisateur nasal NARCAN® en stock, parlez à votre pharmacien. Il pourra probablement le commander pour vous. Vous pourriez aussi avoir droit de vous procurer le vaporisateur nasal NARCAN® auprès des bureaux de santé publique du Québec et de l’Ontario.

Organisations qui souhaitent commander le vaporisateur nasal NARCAN® :

On peut commander le vaporisateur nasal NARCAN® en communiquant avec Emergent BioSolutions Canada Inc. au 1 844 898-0657 ou par courriel à l’adresse customerservicecanada@ebsi.com

Foire aux questions sur
NARCAN® le vaporisateur nasal NARCAN®

Le vaporisateur nasal NARCAN® ne doit pas être utilisé par quiconque est allergique au chlorhydrate de naloxone ou à tout ingrédient du vaporisateur nasal NARCAN®.

Non. Le vaporisateur nasal NARCAN® doit être administré dans le nez seulement.

Le vaporisateur nasal NARCAN® peut être administré par n’importe qui pour renverser les effets d’une surdose d’opioïdes jusqu’à l’arrivée de l’aide médicale.

Le vaporisateur nasal NARCAN® est prêt à l’emploi. Il n’est pas nécessaire d’assembler le dispositif ni de l’amorcer ou le tester.

Pour savoir comment utiliser le vaporisateur nasal NARCAN®, téléchargez le mode d’emploi.

Non, le traitement de la surdose d’opioïdes soupçonnée doit être administré par une personne autre que la personne touchée.

Non. Chaque vaporisateur nasal NARCAN® contient 1 dose seulement et ne peut être réutilisé.

Il est possible que les signes de surdose d’opioïdes ne s’estompent pas après une dose initiale du vaporisateur nasal NARCAN®. Ou encore, les signes de surdose d’opioïdes pourraient réapparaître après qu’une personne ait reçu une dose du vaporisateur nasal NARCAN®. Dans ces cas, vous devez :

  • Allonger la personne sur le côté pour dégager ses voies respiratoires.
  • La surveiller de près.
  • Après 2 à 3 minutes, administrer une autre dose si la personne ne s’est pas réveillée ou que sa respiration ne s’améliore pas. Changer de narine à chaque dose.
  • Administrer la respiration artificielle et le massage cardiaque jusqu’à l’arrivée des secours, si cela est nécessaire et que vous savez comment faire.

Lisez toujours l’étiquette et suivez le mode d’emploi pour administrer le vaporisateur nasal NARCAN®.

Non. Le vaporisateur nasal NARCAN® ne cause pas le même type d’effets, p. ex. euphorie (sensation de high), forte envie d’opioïdes, que ceux causés par les opioïdes. Il est donc impossible d’en faire un usage abusif.

Ingrédient médicinal : chlorhydrate de naloxone

Ingrédients non médicinaux : Chlorure de benzalkonium, éthylènediaminetétraacétate disodique, chlorure de sodium, acide chlorhydrique et eau purifiée

Vaporisateur nasal NARCAN® avec piston blanc

  • Conservez le vaporisateur nasal NARCAN® dans son emballage jusqu’à son utilisation.
  • Entreposez entre 15 °C et 25 °C.
    • Le vaporisateur nasal NARCAN® peut être soumis brièvement à des températures atteignant 40 °C.
    • Le vaporisateur nasal NARCAN® ne doit pas être laissé dans la voiture pendant les chaudes journées d’été.
    • Ne congelez pas le vaporisateur nasal NARCAN® et ne le laissez pas dans la voiture l’hiver.
    • Le vaporisateur nasal NARCAN® serait moins efficace s’il n’est pas entreposé correctement. Si le vaporisateur nasal NARCAN® est congelé ou est longuement soumis à des températures de 40 °C, vous devez le remplacer. Ne jetez le vaporisateur nasal NARCAN® que lorsque vous en avez un autre pour le remplacer. Si vous ne remplacez pas le vaporisateur nasal NARCAN® avant que ce soit nécessaire, il vaut mieux l’utiliser, même s’il n’a pas été entreposé correctement.
  • Entreposez dans un endroit sombre à l’abri de la lumière.
  • Remplacez le vaporisateur nasal NARCAN® avant la date de péremption indiquée sur la boîte.
    • Si seul un vaporisateur nasal NARCAN® périmé est accessible, il faut l’utiliser en situation de surdose.
  • Gardez hors de la vue et de la portée des enfants.

Vaporisateur nasal NARCAN® avec piston rouge

  • Conservez le vaporisateur nasal NARCAN® dans la plaquette et les boîtes fournies.
  • Entreposez à moins de 25 °C. Peut être soumis brièvement à des températures atteignant 40 °C. Ne le congelez ni l’exposez pas à la chaleur extrême au-dessus de 40 °C.
  • Le vaporisateur nasal NARCAN® gèle à moins de -15 °C. Si cela se produit, le médicament ne se pulvérisera pas. Si le vaporisateur nasal NARCAN® est congelé et qu’il est nécessaire dans une situation d’urgence, N’ATTENDEZ PAS qu’il décongèle. Obtenez de l’aide médicale d’urgence immédiatement.
  • Vous pouvez décongeler le vaporisateur nasal NARCAN® en le laissant à température ambiante pendant 15 minutes. Il peut être utilisé même s’il a été décongelé.
  • Remplacez le vaporisateur nasal NARCAN® avant la date de péremption indiquée sur la boîte.
    • Si seul un vaporisateur nasal NARCAN® périmé est accessible, il faut l’utiliser dans une situation de surdose.
  • Gardez hors de la vue et de la portée des enfants.

Le vaporisateur nasal NARCAN® ne peut être utilisé chez les femmes enceintes que lorsqu’il est nettement nécessaire.

L’administration du vaporisateur nasal NARCAN® à une personne qui a une dépendance physique aux opioïdes peut induire un syndrome de sevrage des opioïdes aigu, qui cause une réaction telle qu’agressivité, tremblements et/ou vomissements. Vous devez porter une attention particulière à l’emploi du vaporisateur nasal NARCAN® chez une femme enceinte puisque certaines de ces réactions pourraient causer le travail prématuré et menacer la vie du fœtus. Il faut toujours demander de l’aide médicale d’urgence (en composant le 9-1-1) dès qu’une surdose d’opioïdes est soupçonnée, et avant d’administrer le vaporisateur nasal NARCAN®.

Veuillez consulter la monographie et les renseignements destinés au patient pour obtenir la liste complète des mises en garde et précautions :

Oui, vous le pouvez, mais vous devez tenir compte de ceci :

Nouveau-nés :

Vous pourriez devoir aider la personne qui a reçu le vaporisateur nasal NARCAN®. Elle pourrait avoir une réaction (p. ex. devenir agressive, trembler et/ou vomir). Vous devrez porter une attention particulière lors de l’administration du vaporisateur nasal NARCAN® à un nouveau-né de moins de 4 semaines ou à une femme enceinte. Certaines de ces réactions pourraient menacer la vie d’un nouveau-né ou d’un fœtus. Il faut toujours demander de l’aide médicale d’urgence (en composant le 9-1-1) dès qu’une surdose d’opioïdes est soupçonnée, et avant d’administrer le vaporisateur nasal NARCAN®.

Le pharmacien pourrait vous recommander d’utiliser une autre préparation de naloxone chez les nouveau-nés ou les enfants de moins de deux ans. C’est parce que les préparations injectables de naloxone permettent d’administrer des doses plus faibles.

Enfants :

Lors de l’administration du vaporisateur nasal NARCAN® aux jeunes enfants, la buse du dispositif pourrait être trop grosse pour s’insérer dans la narine. Dans ce cas, assurez l’étanchéité entre la buse du dispositif et la narine avant d’administrer le vaporisateur nasal NARCAN®.

Veuillez consulter la monographie et les renseignements destinés au patient pour obtenir la liste complète des mises en garde et précautions :

Veuillez consulter la monographie et les renseignements destinés au patient pour obtenir la liste complète des mises en garde et précautions :

Vous etes sur le point de quitter narcannasalspray.ca.

Un service offert par Emergent BioSolutions Canada Inc. Emergent BioSolutions Canada Inc. n’assume aucune responsabilité quant au contenu affiché sur des sites tiers et ne garantit ni l’intégrité ni la justesse de l’information accessible sur d’autres sites.

Vous etes sur le point de quitter narcannasalspray.ca.

Un service offert par Emergent BioSolutions Canada Inc. Emergent BioSolutions Canada Inc. n’assume aucune responsabilité quant au contenu affiché sur des sites tiers et ne garantit ni l’intégrité ni la justesse de l’information accessible sur d’autres sites.

Vous etes sur le point de quitter narcannasalspray.ca.

Un service offert par Emergent BioSolutions Canada Inc. Emergent BioSolutions Canada Inc. n’assume aucune responsabilité quant au contenu affiché sur des sites tiers et ne garantit ni l’intégrité ni la justesse de l’information accessible sur d’autres sites.